L'histoire de TORREVIEJA/Torrevella et LAGUNAS

INFOS

Superficie 71 km²
Altitude 7,00 m
Météo 17 °C, vent E à 11 km/h, 72 % d'humidité

 

 Torrevieja est une ville espagnole, située dans la province d'Alicante et la communauté autonome de Valence.
La ville s'étend sur 71,4 km² et compte 101 381 habitants depuis le dernier recensement de la population. La densité de population est de 1 419,1 habitants par km² sur la ville.
Entourée par Los MontesinosPilar de la Horadada et Guardamar del Segura, Torrevieja est située à 32 km au Sud-Est d'Elche
Située à 17 mètres d'altitude, la ville de Torrevieja a pour coordonnées géographiquesLatitude: 37° 58' 39'' Nord
Longitude: 0° 40' 60'' Ouest.
Le maire de Torrevieja se nomme Hernandez Mateo, Pedro.

Accès

En accès Torrevieja à la route nationale N-332 , parallèle à l' autoroute AP-7, qui dispose d'une sortie de la ville, la 77e.

 

DISTANCES 

49 km de Alicante
204 km de Valencia
à 31 km de Orihuela

Monuments

Religious

 
Eglise de l'Immaculée Conception
  • Eglise de l'Immaculée Conception . Construit en 1789 et reconstruit en 1844 en utilisant des pierres de l'ancien château qui a donné son nom au village. Stylenéoclassique , accueille diverses œuvres d'art.
  • Eglise Notre-Dame du Rosaire , La Mata construit en 1772 .
  • Eglise du Sacré-Coeur . Construit en 1971 sur une ancienne chapelle en 1921
  • monuments civile
  • Embarcadero Plaza de la Sal . Complexe origine romaine où vous pouvez encore voir les différents éléments nécessaires à la préparation et à garum du commerce, le poisson salé, très prisé par les Romains et les habitants actuels de ces terres. Sur la même place est la Torre de la Mata, au XIVe siècle, restauré en 1982.
  • Torre del Moro ou Non Cerver ou Tour Cervera. Il est un symbole de la ville est incluse dans son bouclier. La plante est ronde et sa structure est de forme cylindrique avec un accès interne par l'intermédiaire d'un escalier en colimaçon qui atteint son sommet. Après plusieurs restaurations, le monument actuel reproduit exactement la structure originale qui a été utilisé comme tour de défense.
  • Torre La Mata . L'enquête a déterminé que la cause n'était pas seulement une sentinelle et pourrait avoir des fonctions défensives en raison de l'émergence d'un mur de protection adjacent. Son principal objectif était la sécurité de l'époque de La Mata sel et le quai d'embarquement.
  • Monuments à l'homme de la mer . Inauguré le 10 mai de 1975 et sculpté par catalan Josep Ricart et mutilent . Grand symbole de Torrevieja est un hommage à l'homme de la mer de Torrevieja. Avec le réaménagement de la promenade Juan Aparicio, le monument a été déplacé de quelques mètres de son emplacement initial, à se joindre au nouveau paysage urbain.
  • Casino . Construire 1896 . Il est situé sur la côte, au coeur de la ville. Le bâtiment est moderne au début du XXe siècle, avec son célèbre salon de style neonazarí.
  • Pont . À propos de Acequión 1482.
  • Ancienne gare . Désaffectée et transformée en complexe culturel.
  • Delfin S61 sous-marin . Navire de la Marine transformé en musée flottant.

http://ca.wikipedia.org/wiki/Torrevella

 

le sel la mer..un village de pêcheurs transformé, dans les dernières années, en importante station balnéaire.

photo publique

La mer, le sel : sont les éléments frappants  qui ont marqué l´histoire et déterminent la réalité actuelle de Torrevieja.

Au début du siècle passé, sur l´actuel emplacement il n´y avait qu´une tour, la Torre Vieja (vieille tour) et quelques maisons. En 1802, l´administration des salines de la Mata se déplaça vers l´emplacement actuel, ce qui entraîna l´aménagement rapide de la première Torrevieja. La proximité des salines et sa condition de port d´exportation tant de sel que de produits de culture fruitière et maraîchère de la Vega Baja du fleuve Segura ont favorisé le développement du port et son indépendance d´Orihuela en 1820. De nos jours elle produit environ un million de tonnes de sel qu´elle exporte, en grande partie, se transformant ainsi en principal producteur européen de sel.

infos de http://www.info-costablanca.com/pueblo.asp?zona_id=20&idioma=FR

 AUTRES EXPLICATIONS +++

Jusqu'en 1802 il y avait seulement une ancienne tour de guet qui donne son nom à l'endroit, et quelques maisons de sel. Cette année-là, l'administration a déménagé à Torrevieja sel ce site et a autorisé la construction de maisons. Jusqu'en 1820 , lorsque le Conseil a été formé, l'administrateur du sel était juge ordinaire de la population résidente à Torrevieja. Le 1829 a été complètement détruit par le tremblement de terre [2] et plus tard reconstruit. La production et le commerce du sel sont déterminés et organisés vie dans cet endroit, transformé en 1931 en un privilège de la ville accordée par le roi Alphonse XIII . La production artisanale a été limitée dans le dix-neuvième siècle pour la fabrication du lin , du chanvre et de coton pour la consommation populaire. Bien que l'ancrage entravé l'envoi de sel, le port n'a pas été construit jusqu'à la fin de 1954 . Dans le milieu du XIXe siècle, l'extraction du sel est principalement dirigée vers l'étranger par des navires suédois et néerlandais. Le marché intérieur pour ce produit était principalement le galicien et, dans une moindre mesure, Valence. L'importance du marché étranger pour ce produit a été dans le XXe siècle : un quart est consommé en Espagne et le reste est exporté. Torrevieja au XIXe siècle fut aussi le début de la production agricole maritime du jardin d'Orihuela .

Le valencien est la langue qui a été parlée dans la Vega Baja depuis la conquête de Jacques le Juste à la fin du treizième . Plus tard dans le siècle XVIII - XIX, consommé le changement de langue de Valence espagnol .

Les historiens ont décrit la disparition du catalan de deux facteurs: d'abord, le dépeuplement de la région provoquée par le expulsion des Maures en 1609 etles épidémies de peste à travers le siècle XVII : deux cas a provoqué l'exode quasi totale Après que la région a été repeuplée principalement Murcia , qui ont apporté leur langue. Deuxièmement, le décret Planta Nova promulgué dans le royaume de Valence en 1707 , il a laissé de côté la langue de la loi.

http://ca.wikipedia.org/wiki/Torrevella

 

Pourquoi ROSE ?

 Pourquoi l'eau est elle rose? Photoshop? Du tout ! Des lacs salés il y en à dans le monde entier

Tous ces lacs sont très salés et toujours proches de l'océan. Leurs salinité ne permet pasla vie à beaucoup d'animaux ou plante et il va sans dire que dans tous les cas, la couleurs des lacs n'est pas du au fond rouge puisque lorsque l'on met l'eau dans un verre, elle garde sa teinte.

A titre de comparaison, côté salinité: la mer morte est à 275g/L, le lac Retba à 380g/L, l'océan Atlantique, seulement 30g/L !

La star des lacs salés est donc:  Dunaliella salina une algue "halophile" (du grecalos, sel et philein, aimer) qui à donc par définition besoin d'une salinité extrêmement élevée pour pouvoir se développer. 

On pourrait se dire: Mais mince, est ce que c'est pas dangereux ces algues là?

Et bien figurez vous que non ! Et même loin de là puisque riche en anti-oxydants, bêta-carotène et glyerol cette algue est utilisée en tant que complément alimentaire !

Cette algue n'est pas la seule à donner la couleur à l'eau, il y en a bien d'autres, on appelle leurs familles les "Archaea halophile" Halobacteria cutirubrum en fait donc aussi partie ! (Mais bon on en parle beaucoup moins de celle là. Je ne sais pas vraiment pourquoi, peut être parce que Dunaliella salina est commercialisée et l'autre non?)

Il est bon à savoir que la couleur des lacs varie énormément, elle peut être rose à midi et grise le soir, cela dépend de l'équilibre entre l'Halobacteria cutirubrum et Dunaliella salina, de la luminosité, de l'évaporation et donc du taux de sel dans l'eau..

http://cestpasbanal.blogspot.com.es/2013/04/tout-sur-les-lacs-roses-du-monde-photos.html

La micro-algue verte Dunaliella salina est une algue halophile unicellulaire provoquant une couleur rose lors d'un bloom. Elle est relativement commune, un peu partout sur la planète, et aime les zones de marais et surtout un marais salant, en particulier dans les champs de culture de sel de mer. C'est l'espèce type du genre.

Connu pour son pouvoir anti-oxydantDunaliella salina est une algue dont l'activité biologique lui donne une capacité à créer une grande quantité de caroténoïdes qui lui donne cette couleur rose-rouge (mais ce n'est pas elle qui colore les marais salants en rose, voir plus loin), elle est exploitée dans les cosmétiques, les suppléments diététiques et les compléments alimentaires.

Peu d'organismes peuvent survivre dans des conditions de biotope de type saline et très salé comme les marais salants. Pour survivre, ces organismes ont des concentrations élevées en β-carotène pour se protéger contre la lumière intense, et des concentrations élevées de glycérol pour fournir une protection contre la pression osmotique due au milieu hyper-halin. Cela offre une opportunité commerciale pour la production biologique contrôlée de ces substances.
Bien que Dunaliella salina produise des β-carotènes dans un environnement halin, ce sont des archées associées à l'algue comme Halobacterium, et non pas Dunaliella, qui sont responsables de la coloration rouge et rose de lacs salés. De temps en temps, des taches orange de colonies Dunaliella surgiront.

Lire plus: http://www.aquaportail.com/fiche-algue-2931-dunaliella-salina.html#ixzz2SMJfY4aq


Lire plus: http://www.aquaportail.com/fiche-algue-2931-dunaliella-salina.html#ixzz2SMJGhY5p



Lire plus: http://www.aquaportail.com/fiche-algue-2931-dunaliella-salina.html#ixzz2SMI3Et2V

 

Estupefacto

le tourisme et la mer

En Espagne, au début du XXIe siècle, la fonction balnéaire stricto sensu de la playa se transforme. La plage et la promenade maritime contiguë, aménagées en symbiose, constituent une forme urbaine innovante qui s’intègre progressivement à l’espace public ainsi qu’au tissu urbain. En Europe et dans le monde, l’Espagne occupe une place spécifique et précurseuse pour l’aménagement des façades maritimes (front de mer et plage) de ses villes et stations touristiques. Sur l’ensemble des côtes du pays, est mis en œuvre le concept de fachada maritima qui permet un usage public diurne et nocturne différencié, du binôme paseo/playa. À l’intérieur de cette forme urbaine renouvelée, les promenades maritimes marquent la limite d’extension de la ville et doivent protéger le littoral. La promenade maritime assure un lien entre les zones urbanisées et la plage en tant qu’espace naturel et doit également faciliter l’accès public au littoral. Le double impératif, de socialisation spécifique aux paseos et de contact, le plus aseptisé et sécurisé possible avec l’espace marin, devient un enjeu majeur de la gouvernance urbaine des stations littorales.

En Espagne, déambuler en bord de mer, en début de soirée, le long d’une promenade urbaine, constitue une tradition citadine, revisitée dans les stations et les villes côtières, par les aménageurs et les urbanistes, depuis les années 1990. Dans le monde méditerranéen non musulman, la vie publique prend place dans la rue. L’ensemble de la société prend part à la promenade de début de soirée, en été, en Italie (passegiatta) en Espagne (paseo). En Espagne, il existe un goût plus prononcé qu’ailleurs sur le pourtour de la Méditerranée, pour la déambulation nocturne, au sein d’espaces publics dans lesquels la foule est essentielle pour une mise en scène de la vie citadine. La promenade nocturne constitue un trait de l’urbanité hispanique, puisque le paseo castillan, dans un climat plus rude, sert aussi de linéaire de déambulation.

http://www.cndp.fr/fig-st-die/2009/approches-scientifiques/itineraires-scientifiques/itineraire-5/itineraire-single/article/se-baigner-se-montrer-du-bon-usage-de-la-plage.html

mer et plages

Torrevieja comprend de magnifiques plages de sable comme celle de Los Locos, El Acequion, Los Naufragos, La Mata ou celle de El Cura. La plage la plus au sud est celle de Los Naufragos, dotée de tous types de services; entre la digue de Levante et Punta Carral se trouve la plage Del Cura. Après avoir traversé Punta Carral vous tomberez sur la plage de Los Locos. La plus étendue et la plus au nord est celle de la Mata, d´où l´on peut réaliser une excursion jusqu´au Mirador Touristique de la tour Torre Del Moro, une des tours médiévales qui dirent son nom à Torrevieja.

 

sources : http://www.info-costablanca.com/pueblo.asp?zona_id=20&idioma=FR

actuellement

La Torrevieja contemporaine comprend des éléments significatifs comme le Casino Moderniste ou l´église de la Inmaculada Concepción qui se trouvent dans un des noyaux commerciaux et humains de la ville. Dans cette zone vous trouverez également le monument au Coralista ou le Musée de la Mer et du Sel où l´on explique l´histoire de la marina et de l´industrie de l´extraction du sel qui composent l´histoire de Torrevieja. Vous pouvez vous rendre à pied jusqu´au quai de pêche et réaliser des promenades en barque pour découvrir le littoral de Torrevieja.

 

sources : http://www.info-costablanca.com/pueblo.asp?zona_id=20&idioma=FR

 

Bénéficiant d’un climat très sec, TORREVIEJA est connue pour ses champs d’amandiers, ses vignes, ses cultures d’arbres fruitiers et ses magnifiques palmeraies qui constituent une végétation unique en Europe. Sachez également que le marché de Torrevieja est considéré comme le plus grand d’Europe. C’est aussi dans cette région que l’on trouve les plus grands marais salants d’Europe avec deux lagunes naturelles : les célèbres Salinas de la Mata et de Torrevieja, où niche une grande variété d’oiseaux migrateurs.

voir "je bouge"

 

sources : http://www.torrevacances.com/environnement/

TORREVIEJA vu par

l'HISTOIRE DE TORREVIEJA 

PAR

FRANCISCO REBOLLO

http://franciscorebollo.blogspot.com.es/

http://www.senderosdealicante.com/delasal/torrevieja04.html

 

BALLADES DECOUVERTES 

Profiter de ces journées du printemps pour découvrir l'ESPAGNE,

je vous propose un guide gratuit 

http://www.espagne-visite.com/

 A CONSULTER 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_parcs_naturels_d'Espagne
http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_valencienne
http://www.spain.info/fr/que-quieres/naturaleza/
http://www.spain.info/fr/reportajes/viaje_al_centro_de_la_tierra_en_espana.html
http://www.spain.info/fr/que-quieres/arte/monumentos/mallorca/cuevas_del_drach.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Costa_Blanca

Genial

¡Hola!
Prueba y crea tu propia página web,
es fácil y gratis.
ANUNCIO